COURS PRATIQUE N°4 LES MODES

La musique modale

 

IL existe 7 modes usuels dont les notes forment les gammes bâties sur les 7 degrés de la gamme majeure.

 

Exemple : sur DO

 

IONIEN

do re mi fa sol la si do              

DORIEN

re mi fa sol la si do re

PHRYGIEN

mi fa sol la si do re mi

LYDIEN

fa sol la si do re mi  fa

MIXOKYDIEN

sol la si do re mi fa sol

AEOLIEN/EOLIEN

la si do re mi fa sol la

LOCRIEN                

si do re mi fa sol la si                         

 

Transposition de ces modes en DO

 

Do IONIEN

do re mi fa sol la si do                        

  mode de do

Do DORIEN

do re mib fa sol la sib do

  mode de ré

Do PHRYGIEN

do reb mib fa sol lab sib do

  mode de mi

Do LYDIEN

do re mi fa# sol la si do

  mode de fa

Do MIXOKYDIEN

do re mi fa sol la sib do

  mode de sol

Do AEOLIEN/EOLIEN

do re mib fa sol lab sib do

  mode de la

Do LOCRIEN

do reb mib fa solb lab sib do

  mode de si

 

Quels modes employer sur un accord mineur ou mineur 7

 

 

 

 

L’étude des modes, c’est passionnant.

Encore faut-il à quel moment les employer si l’on veut suivre les méandres harmoniques d’une partition de Jazz.

 

Le mode à employer est le mode DORIEN.

 

Exemple en DO :

 

DO RE MIb FA SOL LA Sib DO
    \/   \/   \ /   \ /   \/  \ /   \ / 

      1    ½    1     1       1    ½  1        tons

 

On voit que la place des ½ a changé.

Lorsque l’on a un accord de DO m7 ( c’est celui que l’on rencontre le plus souvent ), on emploie les notes: DO RE MIb FA SOL LA SIb DO, c’est tout simple pour le moment.

 

Le mode DORIEN,  en fait, c’est le mode de RE

 

Si vous jouez toutes les notes blanches du piano en prenant RE comme la fondamentale de la gamme, c'est-à-dire : RE MI FA SOL LA SI DO RE

Vous allez trouver des ½ tons à une place bien particulière qui ne sont pas les mêmes que ceux du mode IONIEN.

Le mode DORIEN, c’est tout simplement le mode de RE, transcrit en DO et cela donne :

DO RE MIb FA SOL LA SIb DO

 

Ce n’est pas faute de vous le dire.

 

                                       ˜    ˜

 

TRAVAUX PRATIQUES

 

        1°) Pour nous habituer à jouer en mode DORIEN sur  un accord de X m7.

 

On va prendre l’exercice très simple suivant : pour le moment, comme d’habitude, on va jouer le plus lentement possible, en ballade,

On plaque l’accord d’abord à la  ronde

Puis à la blanche

Puis à la noire

Lorsque vous taperez tous les temps ( DO m7) de la main gauche, essayer de respecter l’immuabilité du temps.

Commencez très doucement : Noire à 60

 

D m7 : DO MIb SOL SIb

( nous sommes censés l’avoir déjà vu)

 

Donc, plaquez cet accord de la main gauche et exprimez-vous mélodiquement de la main droite.
Comment ?

Ceci est votre affaire pour le moment.

C’est sciemment que je ne vous donne pas de plan d’impro.

Il est très important que vous vous débrouilliez tout seul.

 

A)            D’abord, laissez-vous « dominer » par votre main droite, et jouez super mécaniquement. Ne sortez pas de ce mode pour le moment. Soyez complètement tonal, je veux dire uni-tonal.

B)            Commencez à « penser » vos notes, établissez des « plans » et schémas de progression mélodique dans votre tête, et ne les jouez qu’après. Le rapport doigts-cerveau est une  chose terriblement IMPORTANTE. Je ne vous le dirai jamais assez.

 

Remarque : si vous rencontrez des difficultés d’indépendance des mains, de rythme, revenez au « sacro-saint » théorème : «  Si je n’arrive pas à jouer les 2 mains ensemble, je les joue séparément ».

 

Là non plus, ne PARTEZ JAMAIS de DO pour un accord de DO, qu’il soit majeur ou mineur.

 

 

             2°) C m7/D m7 :II ad lib.

 

     Même procédé.

 

              3°) C m7 / F 7 :II ad lib

 

      Pour F 7, on emploiera le renversement suivant:

      DO MIb FA LA

      Pour des raisons de facilité technique, la main n’aura pas à voyager sur le clavier et ce sera une information technique en moins à jouer.

 

                4°) D m7/ G 7

                       C m7/ F 7 :II   en boucle

 

Ici, nous avons 2 modes : le DORIEN de RE et celui de DO. Nous commençons donc à évoluer sur 2 tonalités. Intéressant non ?

 

Dans ces exercices, on emploie donc tous les 2 accords, une tonalité dorienne correspondante.

 

             5°) B m7/A 7 |D m7/G 7 |

                   C m7/F 7 :II

 

       Nous avons ici 3 modes doriens.

 

 

            6°) Etendons un peu tout cela :

                   F m7/Bb 7 | E m7/A 7 |

                   D m7/G 7 | C m7/F 7 :II

 

Quatre tonalités, quatre modes. Vous pouvez prendre cela à toutes les sauces rythmiques. C’est cela qui est super.

 

            7°) Etendons encore :

                   G m7/C 7 | F m7/Bb 7 |

                   E m7/A 7 | D m7/G 7 |C 7/F 7:II

 

Faites tourner le plus que vous pouvez. Etablissez une « tension » musicale. Votre feeling va suivre !

 

Doigts Þ Cerveau Þ Doigts Þ Cerveau Þ Feeling Þ Entraînement de l’imagination Þ Reproduction du langage au travers de l’instrument.

 

Comprenez-vous ? Cela est monstrueusement important.

 

            8°) A m7/D 7 | G m7/C 7 |F m7/Bb 7 |

                   E m7/A 7 | D m7/G 7 |C 7/F 7:II

 

Cela commence à prendre tournure hein ?

Et en plus, on apprend ses gammes.

 

 

             9°) B m7/E 7 | A m7/D 7 |G m7/C 7 |

                   F m7/Bb 7 | E m7/A 7 |D m 7/g 7:II

 

On a parcouru toutes les tonalités avec, comme point de départ la tonalité de DO. Mais en se servant des Doriens avec mode correspondant.

 

Il ne vous reste plus qu’à faire pareil avec les Bémols et les Dièses, et vous aurez parcouru les 12 tonalités.

 

Du travail en perspective, hein ?

 

Oui, mais résultats garantis à 100% pourtant.

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×