JE ME DEGUISE VI

Je me déguise VI…

 

 

 

Déguisement, quand tu nous tiens…
Je vais me déguiser en abri anti « conneries-humaines »

Comme il y a des abris anti-atomiques…

Je vais me déguiser en tout sauf en « Elles »,

Celles qui m’ont menti en se déguisant à outrance…

Comme si le maquillage ne leur suffisait pas.
Je vais me déguiser en « être que l’amour ne peut atteindre »

Comme cela, j’aurai l’impression qu’elles ne pourront plus jamais me faire de mal.
Mais ne vous inquiétez pas, ce ne sera qu’un déguisement.
Je vais me déguiser en Patrice Gelsi,

Ca nous changera un peu de tous ces déguisements.

Je vais me déguiser en « homme politique de merde »

Ceux qui pensent qu’il suffit de mettre

Un terrain de « sport » dans les cités

Pour régler le problème… Comme si l’être humain,
Quelle que soit sa couleur de peau ou d’autre chose,

N’avait besoin que d’un terrain de sport

Pour se défouler… pour faire « mumuse »…
Il n’y aurait donc que les terrains de sport

Pour tous ces hommes :

Ils n’auraient donc pas de cerveau ni d’âme,

Que des jambes à qui il faudrait un ballon…

Cela me rappelle quelque chose…

De toutes façons, j’aurai beau me déguiser,

Je ne le serai jamais autant que les hommes politiques…

Je vais me déguiser en homme courageux,

Au moins une fois, dans ma vie ( il serait temps),

Pour dénoncer toutes ces conneries… et bien d’autres…

Ensuite, je me déguiserai peut être en cadavre…

 

 

Patrice Gelsi

(tous droits réservés – SACEM 2006)

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site