LA COMEDIE MUSICALE 1ere partie

LA COMEDIE MUSICALE AMERICAINE,

Un vivier inépuisable…

 


Il y a aussi les Comédies Musicales américaines ( dont nous entreprendrons l’étude dans un autre chapitre), avec son répertoire qui a servi de point de travail aux grands musiciens de jazz et aux grands chanteurs et chanteuses.

Voici une liste ( loin d’être complète) des morceaux présentant l’énorme avantage de pouvoir être travaillés par tout le monde et sont des hits internationaux, donc connus dans le monde entier, sur plusieurs générations.

Lorsque je dis ' travaillés par tout le monde ' je veux dire chanteurs et instrumentistes ( piano, saxo, trompette, guitare, flûte, trombone, violon, contrebasse, batterie…etc.)

C’est pourquoi je vous demande d’écouter les grandes chanteuses et les grands chanteurs de jazz. Car cette musique a influencé l’inflexion, la sonorité, la manière de construire des phrases de tout ce qui s’est fait à partir de 1940 jusqu’à nos jours, et cela continue et cela continuera encore longtemps.

C’est pour cela que je vous demande de ne pas vous ' braquer ' sur les goûts, ou les époques.

Elargissez le terrain de votre écoute musicale, élargissez votre culture.

Cela vous conduira vers la liberté d’expression, car la connaissance conduit au choix, donc à la liberté.

Plus vous écoutez de choses différentes, plus vous élargissez votre choix.

En plus du choix, si vous avez la ' fibre de la composition ', le fait d’écouter des choses différentes de la variété va vous permettre de faire d’énormes progrès, que ce soit pour la composition d’une musique ou de la ' sonorité ', les techniques, la souplesse de votre voix.

Je ne reviendra jamais assez souvent le dessus.

Autre chose de très important ( on pourrait en faire une maxime) : n’écoutez pas que des chanteurs, étendez votre écoute aux musiciens eux-mêmes ( Je traite des différents styles de jazz, musique classique etc…)

L’écoute d’un instrument proche de la voix comme la flûte par exemple ( à bec ou traversière), mais aussi le saxophone.

Si vous écoutez des gens comme Lester Young au saxophone ténor, même si vous n’êtes pas fan de jazz ( au départ, car quand on le connaît, on en devient vite amoureux ) vous allez pouvoir développer ' l’élasticité de votre voix ', une manière de ' phraser ' les notes d’une manière aérienne, une façon de reproduire la mélodie d’une manière que vous n’auriez jamais soupçonné auparavant.

Je vous demande de me croire absolument ! !

Ce que j’écris ici, ne le considérez pas comme une littérature vaine qui ne serait là que pour remplir des pages.

Croyez-vous que je n’aies que cela à faire ?

IL est très important que vous compreniez que nous sommes déjà en cours.

Je vous assure que des cours de musique et de chant ne se résument pas à faire des vocalises uniquement. Cela, c’est de la m… ( excusez-moi).

ATTENTION : je ne renie pas les vocalises et exercices en tous genres. Je vous ai dit que vous en aurez plus qu’il n’en faut. En fait, on n’en a jamais trop !

D’ailleurs, à ce sujet, je vous conseille ardemment de jeter un coup d’oeil à la rubrique COURS DE PIANO ( au moins la 1ère leçon) et surtout, déjà, à la rubrique '  quelques notions de solfège ', où je fais un rappel de certains mots utilisés en musique.

J’ai cité Lester Young, mais il y en a beaucoup d’autres.
Prenons Johnny Hodges, par exemple ( exemple non du au hasard) que l’on surnommait Lili Pons ( chanteuse réputée du XXè siècle) en raison de l’extrême pureté de sa sonorité, du magnifique orchestre de Duke Ellington. Ecoutez sa manière d’exposer un thème et de broder quelques petites notes autour, pour lui donner sa dimension et son architecture personnelle, le sax alto a une tessiture proche de la voix féminine. Ecoutez-le. Des hèmes comme ' I got it bad ' … etc. Nous verrons ces influences des grands musiciens de jazz plus tard.

JE VEUX VRAIMENT QUE VOUS VOUS METTIEZ DANS LA TETE QUE L’ECOUTE DE CES MUSICIENS EST TRES IMPORTANTE.

 

1°) LES CHANTEURS ET LES CHANTEUSES DE JAZZ

( décidément ce mot jazz m’ennuie…)

A écouter impérativement.

FEMMES                            HOMMES

Sarah Vaughan                     Frank Sinatra

Ella Fitzgérald                      Tonny Bennett

Anita O’Day                          Nat King Cole

Billie Holiday

Peggy Lee

Barbra Streisand


Judy Garland ( celle-ci s’impose comme une évidence même puisque c’est une vedette de comédie musicale ( épouse de Vicente Minelli et dont la fille n’est autre que Liza Minelli )

Vous voyez comme les choses s’imbriquent.
Nous allons consacrer un chapitre à part pour Judy Garland.

SARAH VAUGHAN
La chanteuse préférée des musiciens, c’est sans doute Sarah Vaughan, surnommée ' Sassy ' ou ' la Divine '

 

Sarah jouait aussi du piano et a connu Charlie Parker et Dizzy Gillespie avec qui elle travaillait des exercices et des harmonies.

La voix est merveilleuse. Elle a un ' ambitus ' monstrueux et une sonorité à vous couper le souffle.

Ecoutez Sarah Vaughan. Précipitez-vous chez un disquaire ou dans une bibliothèque et écoutez ses disques et ceux de la liste que j’ai inscrit en haut ( nous y reviendrons)

ELLA FITZGERALD

Monstrueuse aussi ! Je crois que vous la connaissez tous.

 

Ella Fitzgerald avec Max Roach ( batteur) et Ray Brown ( basse)

ANITA O’DAY

Elle est moins connue, pourtant c’est une chanteuse qui possède tout ce que l’on doit posséder à mon sens. Pour information, elle est blanche, mais elle n’a rien à envier, du point de vue du ' swing ' ( ou du reste) aux grandes chanteuses noires. Bien au contraire. Anita O’Day est moins connue que les deux chanteuses pré-citées mais c’est une merveille !

Ecoutez Anita O’Day.

 


Je vous prépare, pour bientôt, une discographie.

JUDY GARLAND

Alors là, c’est sans commentaire !

Judy Garland : 'Over the rainbow', thème magnifique que nous allons prendre en cours.

LIZA MINELLI

 

            Liza Minnelli ( et Robert De Niro)  dans 'NEW YORK NEW YORK' thème fantastique du film du même nom. 

BILLIE HOLIDAY

 

SHIRLEY BASSEY :

 

   Shirley Bassey: 'Goldfinger'. Une de mes idoles, une voix monstrueusement belle et puissante. Shirley, I love You! Patrice.

 

2°) DE L’IMPORTANCE DE L’HARMONIE POUR LE CHANT

Nous avons parlé de ces morceaux de la Tin Pin Alley ( rue des compositeurs hollywoodiens des années 35/50) qui sont joués aussi bien par des instrumentistes que par les chanteurs. Ils sont universels et on les appelle '  les standards '

Et c’est là qu’intervient mon envie de mélanger les chanteurs et les musiciens. C’est par ce ' terreau ' d’étude que nous allons réussir le mieux le ' mariage ' entre chant et musique tout court , car un chanteur est avant tout (pour moi) un musicien, un instrumentiste. Son instrument c’est sa voix. Mais considérez-vous comme un instrumentiste sinon vous ne ferez que peu de progrès et vous ne comprendrez rien à mes cours.

3°) LES STANDARDS

Noms de compositeurs connus :

Ira et Georges Gerswhin

Jérôme Kern

Hemmerstein II

Duke Ellington. Compositeur et chef d’orchestre, Duke occupe une place à part.

Ces morceaux de musique sont de véritables chefs d’œuvre de construction harmonique et mélodique.

Par bonheur, nous avons un compositeur français qui a une importance énorme dans la Comédie Musicale : Michel Legrand

 

 

Avec Duke Ellington et Michel Legrand, nous avons là une vision magnifique aux ressources quasi-inépuisables.

Liste des morceaux de référence, cliquez sur ce lien:

http://e-monsite.com/histoiresdujazz/rubrique-1004220.html

Exemple : '  what now my love '

En fait, c’est ' Et maintenant ' ý Super morceaux de Gilbert Bécaud qui présente l’avantage de se chanter en français et en anglais, et de travailler toutes les possibilités rythmiques dessus, jusqu’aux rythmes de house électrik-Music, acid-music… etc en passant par la bossa nova, tous les rythmes binaires, les latins, salsa etc…

Monstrueux ! ! !

Car notre travail va se faire sur le rythme autant que sur la mélodie ou l’harmonie.

Il faut vous asseoir sur le rythme.
Mais un rythme, cela se vit, se sent, et s’analyse, si on n’a pas le temps de ' naître dedans '.
Cela non plus, je ne pense pas qu’on vous l’apprend dans les autres cours de chant.

Mais, comme ce site est ouvert à tous, même s’il est protégé par la Loi, on s’en inspirera bientôt.

Alors, n’oubliez pas que j’ai été le premier à entreprendre cela, et ne me laissez pas tomber.
Soyez sympa…

N’oubliez pas. Nous sommes en cours. Ceci ne doit pas être considéré comme un ' discours de salon ' ni comme une rediffusion de discours sur la musique.
Nous sommes déjà en cours.
Ce sont les cours en direct sur le net, qui vous préparent à aller plus loin avec moi en direct.
Je veux qu’en prenant des cours avec Patrice Gelsi, vous sortiez en ayant une connaissance sur la mélodie, l’harmonie, les structures d’accords, les différents styles de musique, les différents styles de rythmes, comment s’y appuyer pour tirer le meilleur parti de la phraséologie de votre voix…etc.

Ce sera ma signature, en quelque sorte.
Je compte beaucoup là-dessus et j’en serais très fier ! ! Normal non ?

 

4°) L’EMISSION DU SON

Pour ce qui est des exercices, je vais vous en donner avec croquis sur le net.
Mais il y a des techniques personnelles que j’ai trouvé, et nous les travaillerons en profondeur en cours.

Il faut tout de même que j’aie de quoi acheter des stylos, des feuilles blanches et des partitions vierges pour écrire (humour ! !. Mais pas loin de la vérité. J’espère que nous y remédierons ensemble).

 

Nous commencerons par une ballade, c’est à dire une chanson sur tempo lent. Pourquoi ? Décidément, il faut que je vous explique tout ( humour).

Exemple : '  what now my love '

En fait, c’est ' Et maintenant ' ý Super morceau de Gilbert Bécaud qui présente l’avantage de se chanter en français et en anglais, et de travailler toutes les possibilités rythmiques dessus, jusqu’aux rythmes de house électrik-Music, acid-music… etc en passant par la bossa nova, tous les rythmes binaires, les latins, salsa etc…

Monstrueux ! ! !

Car notre travail va se faire sur le rythme autant que sur la mélodie ou l’harmonie.

Il faut vous asseoir sur le rythme.
Mais un rythme, cela se vit, se sent, et s’analyse, si on n’a pas le temps de ' naître dedans '.

Cela non plus, je ne pense pas qu’on vous l’apprend dans les autres cours de chant.

Mais, comme ce site est ouvert à tous, même s’il est protégé par la Loi, on s’en inspirera bientôt.

Alors, n’oubliez pas que j’ai été le premier à entreprendre cela, et ne me laissez pas tomber.
Soyez sympa…

ON peut encore ' SCATTER ' en travaillant des morceaux comme '  Now ‘s the time ' (j’y ai mis des paroles en français) ' hot house ', ' Ornithology ', ' scrappel from the apple ', ' A night in Tunisia ', des morceaux déments de Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Horace Silver, extrêmement difficiles à jouer et à articuler.

En , je mets des paroles différentes dessus, ce qui nous permet de travailler la diction en faisant exercices et interprétation de morceaux à la fois.

Par exemple : sur ' Night in Tunisia ', je peux écrire ( c’est déjà fait) 40 textes différents sur le thème, etc….

Rendez-vous compte le nombre d’exercices et d’interprétations que cela met à notre disposition ?
Monstrueux ! ! ! Je vous assure, là, monstrueux !

Et on les joue dans des ' géographies rythmiques ' différentes. Ces morceaux ( celui-ci en particulier, mais il y en a beaucoup d’autres) sont déjà complexes mélodiquement, harmoniquement et rythmiquement… Alors, si on leur ajoute une ' cartographie ' rythmique différente…
Amusez-vous à calculer le nombre de combinaisons possibles… Monstrueux !

Vous voyez, là, on a du pain sur la planche et on en a au moins pour cinq ans, si ce n’est pas dix… simplement en exercices d’interprétation. Mais, il faut que vous ayez l’énergie et surtout l’envie…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site