LEGENDIA

LEGENDIA

Voyez-vous, la Musique m'a ouvert d'autres portes... à moins que ce ne soit le contraire... J'ai l'imagination féconde, et en écoutant de la musique, du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours vu défiler des images. A l'instar des compositeurs classiques, je ne peux concevoir des thèmes de compositions sans une histoire, ou du moins au départ, un semblant de scénario, ou même une seule image ou une seule 'atmosphère'... Cela, les musiciens en général ont, me semble-t-il, du mal à le comprendre ( du moins beaucoup de ceux avec qui j'ai joué ). Les compositeurs d'opéras, par exemple, s'inspiraient d'oeuvres littéraires classiques ou de légendes, mythes etc... pour créer leurs oeuvres. On peut citer Berlioz, Wagner, Massenet, en fait tout le monde procédait ainsi. C'est ce qu'on appelle le 'livret d'opéra'. Mais les compositeurs en général faisaient de même: Beethoven dans la '5è', fait taper le destin à la porte ( tan!tan!tan!tan!). Vous voyez, je n'ai rien inventé, je procède de même. C'est ainsi que sont nées 'La Légende de Zabriska', 'Légendia'... Mais il m'arrive de m'inspirer de choses existant déjà: 'La dame du Nil' par exemple dans l'une de mes compositions.

Voici un extrait de 'Légendia' que vous pourrez retrouver, si vous êtes intéressé, en cliquant sur le lien indiqué juste après ce texte.

Kîllianâ mon Amour

 

 

Kîllianâ,
La route est longue jusqu’au Mont de la Vérité.

Je suis sous ton joug : le joug de ta Beauté, 

De ta grâce, de ta pureté…
Que tu es belle Kîllianâ.
Tu es tellement belle que j’en ai pleuré.
Pour toi, je dois découvrir la clé des deux mondes.
Et te les offrir.

Les deux,

Oui, les deux mondes.
Car ta beauté dépasse tout.
Elle est inconcevable pour un terrien.
Kîllianâ, je deviens fou …

Je deviens fou d’Amour pour toi…
Tu veux tout, et je te donnerai tout.
La clé des deux mondes…
Et ensuite, la clé des autres…
De tous les mondes : connus et inconnus.
Tu veux tout, et je te donnerai tout.
Tu me l’as fait promettre…
Dans des moments… inoubliables…
Quelquefois, je veux me libérer de cet amour-passion,

De cette vénération que j’éprouve pour toi…
Mais je ne peux pas…
Non, je ne peux vraiment pas.

Tu veux tout, et tu auras tout,

Car je te donnerai tout.

Tel est notre destin,
Le tien de tout vouloir,

Le mieux de tout te donner…
Tu le sais…
Tu es tellement belle et fière…

 

 

ET je suis tellement heureux que tu m’aies choisi.
Tu as fait de moi «  ton Elu ».
Merci ma Reine.
Oui, je suis ton « Elu-servant »

Ton chevalier-esclave.
Tu as pénétré mon cerveau…
Complètement… Absolument.

Impérieusement !
Tu es de partout en moi,

Je ne suis rien sans toi.
Je suis à toi…
Si tu savais à quel point…
Mais, en fait, tu le sais ma Maîtresse.
Ma Maîtresse Absolue…
J’éprouve une joie grandiose à prononcer ce mot :

« Maîtresse Absolue ».
Et toi, tu éprouves la joie de celle qui m’a vaincu.
Car vaincu, je le suis…
De la manière la plus complète…
Et « vainqueur », toi tu l’es.
Tu as pris entière possession du « Tout »

Qui est en moi.
Et je ne veux plus appartenir à quelqu’un d’autre.
Jamais…

 


Que tu es belle Kîllianâ.
Et tu le sais.
Tu sais que tu es la plus belle et que les mondes t’appartiennent.

Tu sais que tu es la plus désirable,

De loin… de très loin…
Et tu sais que tu as le « Pouvoir Absolu »

Surtout être capable de désirer et d’aimer

Car il suffit de te voir pour te désirer

Et t’aimer.

Car avec toi, on ne peut éprouver l’un

De ces sentiments sans l’autre.
Désir-Amour… toujours… avec toi.
Tu le sais.

Et maintenant que tu me possèdes,

Ton pouvoir grandit encore…
Et il ne cessera jamais de grandir.
Tu veux être la Reine-Maîtresse

Absolue.
Et tu le seras !

J’en fais le serment !

Chaque parcelle de ton visage,

De ton corps,

Est une Oeuvre d’Art.
Une Oeuvre d’Art en mouvement..
Car tu bouges, tu danses…
Mon Dieu, quand tu danses…

J’ai failli en perdre la raison.

 

 

 

Mais tous les deux, nous avons réussi

A contrôler mon cerveau… pour ta gloire…
Oui ! Ta gloire…
Je suis fait pour te faire triompher

Complètement… Absolument…
Dans tout l’Univers.

Cela prendra du temps, mais je le ferai.
Alors, tu seras la Maîtresse de l’Univers tout entier.
Car tu es faite pour cela : tu es l’Elue;

Oui, c’est toi…
Fée Sublime… Maîtresse de la Forêt

Et des animaux.
Que tu dresses la Licorne, que tu parles aux grands fauves,

Au léopard géant des Bois de Sthârh,

Aux Dragons de Vaukân,

Aux Loups des Forêts Bleues !

Aux Créatures ailées…
Tu es et resteras à jamais

La Maîtresse de mon cœur.
De mon corps… de mon esprit…
De ma création… de mon inspiration…
Immense et majestueux vaisseau,

Baigné de Sublime magnificence,

A la beauté inégalée,

Qui se meut avec une grâce féline

Et sans pareille dans les forêts,

Les montagnes et les régions d’Outre temps,

D’Autre part…

 

Tu règnes sur mon être,

Tu règnes sur mon cœur…

 

 

 

Dessins réalisés par Kévin Gelsi d'après un modèle de L.ROYO

La suite de ce texte, et tous les autres textes de légendia se trouvent sur le site LEGENDIA 2 , que vous pouvez rejoindre en cliquant sur ce lien : http://www.e-monsite.fr/legendia2

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site