LE CRI DU COEUR : MING, BIRD, DIZ

Billy Taylor

 

 - Quoi ? que dis-tu ? Bud Powell ? Mais je leur en ai parlé mille fois… ils s’en foutent.

Ils ne prennent pas la peine de se précipiter chez le disquaire du coin pour acheter l’un de ses disques ou de ceux que l’on a cité plus haut.

Ouais, à la rigueur Eroll Garner, Oscar Peterson, Herbie Hancock.

 

Eroll Garner

Herbie Hancock


- Comment ? mais oui je sais qu’ils sont monstrueux Ming, et tu sais que je le sais. Mais eux, ils ne le savent pas. Ils achètent leurs disques parce que ça fait bien. Ou qu’on leur en a parlé. Qui ? ET bien les ' bien pensants ' Ming. Tu sais, les ' cadres supérieurs à la con ', ceux qu’on voit dans les publicités des banques des maisons de crédit ou des ANPE.
Oui, c’est ça Ming, '  Formez votre propre entreprise, l’entreprise Ming ' ? C’est tout ce qu’ils connaissent.
Mais pas l’entreprise de Christophe Colomb ou de Bird, ou de Beethoven, ou de Stravinski ou de Dubois de la Conte de Mords-moi le Nœud… Non l’entreprise… tu sais ? Celle d’un certain chanteur : '  ma petite entreprise ne connaît pas la crise ' Oui. Et bien oui, Ming, qu’est-ce que tu veux, c’est comme cela.

- Brownie ? Non mais tu plaisantes, ils s’en foutent… Mais alors là, Brownie… mais on n’en parle pas à la télé, mon vieux ! Alors ils s’en foutent.

 

Clifford Brown et Sonny Rollins


Tu comprends Monsieur Charles Mingus, toi qui a joué avec tant de monde, et qui a écrit ce fameux livre : 'Moins qu’un chien… ', ' Beneath the underdog '.
maintenant, je comprends, Ming, j’ai muri.

Tu vois, pourtant je ne suis pas Noir.

- Comment ? Je sais que tu n’es pas raciste Ming, je sais !

- De quoi ? Rus Freeman, Harold Maban, Cedar Walton, Junior Mance, Horace Parlam, Georges Wallington ? Tu veux rire ! Tu veux que je parle de cela à Wanda ?

Cédar Walton

 

  • Ah, tu plaisantes !… Je respire…

Tu sais, Ming, je pense souvent à Fats Navarro ces temps-ci. Te rappelles-tu comment finit ton bouquin ?

Oui, Fats : Monsieur 145 kg au début, 50 kg à la fin, à 26 ans… La fin à 26 ans, comme Clifford, bizarre cela, hein Ming ?

- Wanda ? Si j’en suis amoureux ? Quel rapport avec ce que nous disons ?

Comment ? Tu penses que je me défile. Mais, pas du tout, Ming pas du tout.
Pour être amoureux de quelqu’un, il faut… comment dire.. Il faut… partager un idéal, non, une façon de voir les choses… Un mannequin, Mr Mingus. Mais un mannequin qui n’est pas une princesse de la Forêt. IL lui faut quelqu’un de normal, un ' cadre supérieur à la con ', par exemple, ou un mec, sympa, à la ' cool ', pas ' prise de tête  pour un sou ' ! Voilà ce qu’il faut à Wanda, Ming !

- Comment ? Donna Lee ? Mais cela c’est une histoire complètement différente, Ming… Mais, alors là, complètement… Tu parles de tes femmes ou du morceau de Bird ?

Ah ! Très bien, je n’avais pas compris, tu me rassures.

- Comment ? Je fais une fixation sur Wanda… Mais pas du tout ! Pas du tout Mr Charlie Mingus… Moi, je fixe sur mes muses, les Princesses de la forêt, les Deésses Noires, oui parfaitement, noires, Ming, mais aussi les déesses blanches, les Déesses bleues, les Déesses Rouges, les femmes des Bois hantés, monstrueux ! Les femmes des Bois Hantés, érotisme fou ! Les Déesses Nues, les Princesses sauvages, les merveilles de Là Bà, à la Beauté altière, sculpturales. Les Vraies, quoi. Les vraies de vraies, les ' de folie '.

 Mais on en reparle tout à l’heure, si tu veux bien. Là on est censé présenter quelque chose sur les musiciens de Jaaaaazzzzzz. Après ce sera les classiques, et puis, quelques poètes. Si j’arrive jusqu’au bout de ce ' truc de fou '.

- Quoi ? Si tu peux rester pour la partie classique ? Mais, bien sûr ! Il ne manquerait plus que cela ! Tu as appris le violoncelle non. Alors !

 

Yoyo Ma, extraordinaire violoncelliste classique qui vit sa musique à fond, sans barrière de genres, il a joué avec Jon Faddis

Mais, revenons à nos … du moins à nos musiciens.

Je ne les ai pas développés par ordre chronologique ? Et alors ? On s’en fout, Ming, on s’en fout.

Quoi ? La culture afro américaine ? Mais il n’y a pas que cela dans la vie Mr Mingus.

Tiens voilà Bird qui se pointe !

Charlie Parker

- Bonjour Bird ! Désolé, je suis censé monologuer dans cette rubrique. Mais ça va être dur de ne pas te laisser placer un mot.

Bird : '  Mon cher, il semblerait… '

- Non, Bird, c’est moi qui parle. Tu me poses des questions, mais c’est moi qui parle. Tu crois que tu ne t’exprimes pas assez avec ton alto ?

Bird '  - Certes, mais pourtant il me semble… '

- Non, pitié ! Bird, pitié ! Ecoute, l’Oiseau, puisque tu es là, parlons des saxophonistes tiens…

Bird : ' Monsieur Charlie Parker, s’il vous plaît, Monsieur ( accent Oxfordien )

- Bon d’accord Maître, d’accord. Mais enfin les élèves, les modèles, les gens en général, que font-ils de : Julian ' Cannonball ' Adderley ( Alto), de Gigy Cryce, de Sonny Criss, Léo Wright, Lou Donaldson dont j’ai déjà parlé dans ce site, Art Pepper, Earl Bostic, Pete Brown, Willie Smith, Woody Hermann, Jackie Mac Lean, Lee Konitz, Paul Desmond, Herb Geller, Paul Horn, Bud Shank (p205), Phil Woods, Eric Dolphy, John Tchicai, Anthony Braxton, Tonny Coe, hein Tonny Coe, dans le Big Band de Kenny Clarke-Francy Boland ? David Sanbow, Arthur Blyth, Richie Cole, oui Richie Cole, Charlie Mariano, Sonny Fortune, John Handy, Zkina Sakata, Keyo Mori, tous des altistes, Monsieur Parker, tous des altistes dont la plupart se réclament de vous.

 Cannonball Adderley

Phil Woods

Gigi Gryce

 

 

Et les ténors : Arnett Cobb, Herschel Evans, Ike Québec, Ben Webster, Al Sean, Illinois Jacket, Lucky Thomson, Frank Wess, Eddie ' Lockjaw ' Davis, Georgio Auld, Flip Philips, Charlie Ventura, Bennie Golson… Ah Benny Golson.

Paul Gonzalves, Harold Hashby, Johnny Hodges,

Russell Procope, Harry Carney

Yussef Lateef

                             

Harold Land

Et les autres…

Et Frank Foster, non ? Frank Foster ? Bon sang et Wardell Gray, Budd Johnson et le monstrueux James Moody.

Avez-vous entendu James Moody à la flûte ?

( non pas vous Mr Parker ou Mr Mingus ), vous les internautes ?

N’est-ce pas magnifique ?

Et Allen Eager, Stan Getz, Herbie Steward, Zoot Sims, Al Cohn, Bob Cooper, Buddy Collette, Dave Pell, Don Menza, Jack Montrose, Richie Kamuca, Jimmy Giuffre, Bill Perkins, Charlie Byrd.

-J’en oublie ? Bien sûr que j’en oublie Bird.. et je m’en excuse.

Mais attends, de toutes façons, j’avais pas fini : Yusef Lateef, Oh Yusef Lateef, bon sang comme j’aime les saxes qui doublent à la flûte, un de mes instruments préférés : hein, Dave Valentine, Eric Dixon, Frank Wess et Herbie Mann, Johnny Griffin, Harold Hard, Charlie Rouse, Roland Kirk , bon dieu Roland Kirk, Stanley Turretine, Sonny Stitt, bon sang Sonny Stitt, Dexter Gordon, Harold Hashby, Paul Gonsalves, Billy Mitchell , Booker Ervin, Teddy Edwards et que dire de Joe Henderson, George Coleman, Charles Lloyd ? Carlos Garnett, Joe Farrell

( flûte et ténor encore), Sam Rives, Billy Harper, Ricky Ford, Ouh ! Ricky Ford, Pat LaBarbera, Michael Stuart .

Et Archie Shepp, Pharoah Sanders, Albert Ayler, John Gilmore, Frank Wright, David Murray, Chico Freeman.

- Le baryton Mingus ? J’y viens, j’y viens.
Ils vont en avoir pour leur fric. D’ailleurs, ils ne m’ont rien donné , vous en savez quelque chose hein,Mr Parker et Mr Mingus ?

Nous avons donc Harry Carney, Serge Chaloff, Gerry Mulligan , Cecil Paynen, Sahib Shihab Charlie Fowlkes, Pepper Adams (j’y reviendrai plus tard), Ronnie Cuber, Charles Davis, BruceJohnstobe, Bob Militelo, Jack Nimitz, Nick Brignola, Pat Patrick, John Surman, Henry Tjreadgill, Hamlet Bluiett.

Ca te rappelle des souvenirs hein on vieux, Bird ? Euh, excusez-moi Mr Parker.

Bird : ' - Que je ne vous y reprenne plus, Monsieur, ou vous m’en répondrez ( il éclate de rire, content de m’avoir fait une farce) Bird avait l’habitude de prendre des accents différents..

-Bon mes amis, où en sommes-nous ?

Mingus : '  - Tu en étais à Wanda, Patrice '

- Non, tu ne vas pas recommencer ?

Bird : ' - Qui est cette Wanda ? On ne me tiens jamais au courant de rien !

- Mais non, nous n’en étions pas là. Attention, Ming, si tu continues comme cela, je vais raconter l’anecdote avec Duke Ellington au sujet de ta bagarre avec Juan Tizol ! ! !

Bon d’accord… Alors, disais-je, où en étions-nous ?

Bird : ' - Messieurs, je crois qu’il serait temps de parler de Gabriel Fauré, de Claude Debussy , de Maurice Ravel, ainsi que des grands compositeurs russes ( Scriabine, Prokofieff…), ne soyons pas sectaires que diable ! '


Mingus : '-Et Bach ? Qu’est-ce que vous en faites de Bach, de Mozart, de Beethoven… et puis d’ailleurs je crois que…

 La suite à la rubrique suivante ...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×